Cent pour un Toit 01

  • Facebook

100 personnes qui s'engagent à verser 6€ par mois pour financer un logement

Contactez-nous

Actualités

[Vidéo] principe de fraternité : valeur constitutionnelle

Au cours du débat qui a suivi les interventions du matin, voici le liste des sujets abordés.

  • L’ambiguïté de l’action citoyenne : faut-il loger les sans-papiers quitte à se substituer aux obligations de l’État ?
  • L’information sur la CUM, Coordination Urgence Migrants à Lyon.
  • L’attention a été attirée sur la situation différente des demandeurs d’asile en cours de procédure que l’État doit loger et les déboutés du droit d’asile dont l’État ne s’occupe pas.
  • L’information sur le DAHO (Droit à l’Hébergement Opposable).
  • L’information sur le statut des personnes en OACAS (Organismes d’Accueil Communautaire et d’Activités Solidaires) : Statut spécifique des compagnons d’Emmaüs.
  • Le témoignage d’un échec à la régularisation par le travail à la préfecture de l’Ain.
  • La colère d’une femme en cours de demande d’asile.
  • Le témoignage d’une personne déboutée du droit d’asile rappelant que la préfecture de l’Ain n’accorde plus de titres de séjour
    La frilosité des élus locaux pour aller au-delà de la loi pour accueillir des exilés sans-papiers.
  • Le conflit de législation entre le droit de propriété et le droit à être hébergé.
    Le débat se termine sur un diaporama, photos et paroles d’exilés, réalisé par « Cent Pour Un Toit-01 ».