Cent pour un Toit 01

  • Facebook

100 personnes qui s'engagent à verser 6€ par mois pour financer un logement

Contactez-nous

Actualités

Selon l’OCDE, l’immigration ne coûte rien à la France. Au contraire, ils contribuent au financement des dépenses

La question du coût de l’immigration revient régulièrement dans les débats, notamment en période électorale. L’OCDE vient de publier un rapport sur ce sujet. Il démonte nos préjugés.

Dans un rapport publié par l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), le coût de l’immigration est nul dans les 25 États étudiés. Qu’en est-il en France ? La contribution budgétaire nette des personnes nées à l’étranger est de 1,02 %. Cela veut dire, concrètement, que les impôts et les contributions qui sont payés par les immigrés sont un peu plus importants que ce que la France dépense pour leur protection sociale, leur santé et leur éducation !
Ils contribuent au financement des dépenses
Un résultat valable pour la période allant de 2006 à 2018. “Contrairement aux idées reçues, les immigrés contribuent plus en prestations sociales et en impôts, qu’ils ne reçoivent en prestations individuelles”, confirme Jean-Christophe Dumont, chef de la division des migrations internationales de l’OCDE. Ainsi, ils contribuent au financement des dépenses publiques pures.